écrire un article de blog

Ecrire un article de blog n'est pas difficile. Par contre, cela demande quelques connaissances qui peuvent être utiles pour gagner du temps d'écriture, mais aussi améliorer son référencement (SEO) etc...


Sur WordPress (ce qu'on appelle un CMS), il existe un certain nombre de plugins. Un plugin est en quelque sorte une option que l'on va installer en complément sur un site. Yoast SEO est donc un excellent plugin pour WordPress, et « l'ami du blogueur ». En effet, il propose de nombreux critères pour optimiser la lisibilité d'un article et son intérêt, à la fois pour le lecteur, mais aussi pour Google.


Je vous partage donc ici 9 astuces, qui s'appuient à la fois sur Yoast SEO et mon expérience personnelle. Cela pourra vous être utile, si vous avez prévu d'écrire un article de blog, ou même, de devenir blogueur.

Le plan du texte

construire un plan article

Un article devrait, dans l'idéal, commencer par un plan. C'est à dire, que vous allez le préparer, comme vous le feriez pour une rédaction. Le plus simple est de commencer par une introduction, d'avoir au moins cinq paragraphes, et une conclusion. Il n'y a pas vraiment de règle de construction, tant que vous mettez un titre par paragraphe. Chacun des paragraphes doit faire entre 150 et 300 mots maximum.

Les sources d'inspiration pour écrire un article

sources d'inspiration et documentation

Vous l'avez peut-être déjà lu, le fait de vous spécialiser vous fera sans doute écrire avec plus de facilité sur un sujet. Toutefois, cela ne suffit pas à se passer de sources de documentations extérieures. L'idée n'est pas d'écrire comme un robot. S'inspirer d'autres articles permet ainsi d'avoir d'autres avis, et éviter de faire passer son opinion pour des généralités. En plus, c'est toujours mieux aussi de mettre ses connaissances à jour, pour ne pas donner des informations devenues obsolètes.

La longueur de l'article

longueur de texte article de blog

Avant, un article devait faire environ 500 mots pour être bien référencé dans Google. Mais depuis quelques années, le nombre de sites s'est multiplié. Pour se démarquer et ne pas être invisible, il vaut donc mieux écrire des articles qui font en moyenne 1 500 à 2 000 mots. Par contre, au-delà de 3 000 mots, cela devient un peu long pour un lecteur.


Retrouvez vos conseils en blogging :

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Guide gratuit à télécharger

"Comment devenir blogueur en 2020"

 *En soumettant votre adresse email, vous reconnaissez avoir lu et accepté la politique de confidentialité, où figure le RGPD, relatif aux données personnelles, en bas de cette page. 


La syntaxe

yoast seo optimisation ecriture

On ne lit pas souvent d'informations à ce sujet, mais la syntaxe est importante également. Yoast SEO a de très bonnes astuces d'écriture. D'ailleurs, elles ne sont pas utiles simplement pour écrire un article. Par exemple, le plugin nous suggère de faire des phrases inférieures à 20 mots, ou d'utiliser plutôt la voix active que passive. Il nous conseille aussi d'utiliser beaucoup de mots de transition, tels que "d'ailleurs, en effet, par contre, cependant, or etc..". Grâce à Yoast, qui attribue à la fois une note et un "feu coloré", vous pourrez améliorer grandement la lisibilité de vos articles pour un lecteur. Alors, entraînez-vous, vous verrez que vous allez gagner ces réflexes, sans même vous en rendre compte !

La SEO "Search Engine Optimization" (soit optimisation pour les moteurs de recherche) est importante, comme son nom l'indique, pour qu'un article soit bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche.

Les mots clés pour écrire un article

mots clés article de blog

Lorsque vous écrivez des articles, vous devez choisir un mot clé différent pour chaque article. C'est le mot que les personnes sont susceptibles de taper, selon vous, pour trouver votre article dans Google. Il doit apparaître plusieurs fois, dans la 1ère phrase de votre introduction, dans quelques-uns de vos titres et dans le corps de votre texte. Sans toutefois en abuser !


Idéalement, il devrait aussi apparaître dans le titre de plusieurs images. Vous pouvez varier les adjectifs. Par exemple, si votre mot clé est « tarte au citron », vous pouvez mettre « tarte au citron recette » et « tarte au citron meringue ». Dans les images, il faut éviter les espaces et les accents. Vous devez donc écrire ainsi « TarteAuCitron.jpg » ou « tarte-au-citron.jpg ».


Un peu plus technique, les mots clés devraient aussi apparaître dans le titre, la meta description et les balises « alt » de vos images. Tout cela se règle dans le plugin Yoast SEO, par exemple, et sur l'éditeur de WordPress, pour les images.


Un petit bémol : sachez que Google peut mettre du temps à vous référencer dans les premières pages de ses résultats et que ce n'est en rien une garantie. Cela dépend de la concurrence par rapport à ce mot clé. Plus vous aurez d'articles, plus cela portera ses fruits, mais c'est sur le moyen ou long terme. De plus, un mot clé intéressant est un mot clé pour lequel il y a beaucoup de recherches mensuelles. Je dirais, au minimum, 200 par mois.


D'ailleurs, un logiciel que je trouve bien plus pratique à utiliser que Google ads, pour savoir quels mots clés peuvent être intéressants, est : https://neilpatel.com/fr/ubersuggest/

Les images

écrire un articles images

Un article peut être long. Aussi, il sera toujours mieux d'y apporter quelques images (ou vidéos), pour rendre la lecture plus agréable pour un lecteur. Au-delà de cet aspect esthétique, cela lui permet de retrouver plus facilement où il en est, en cas d'interruption. Or, les interruptions aujourd'hui, peuvent être nombreuses. En effet, la plupart des gens (dont vous faites peut-être partie) utilisent internet sur leur téléphone mobile. D'ailleurs, c'est pour cette raison que je vous conseille des images qui font 500 px maximum, car cela suffit pour cette taille d'écran.


Le format idéal pour internet est le jpg (le plus léger) ou le png (si votre image doit avoir un fond transparent plutôt qu'un cadre blanc, par exemple).


De plus, plus une image est légère, en terme de ko, plus votre page se chargera rapidement. Évitez les images en mega octets (ou redimensionnez-les). Les visiteurs fuient les pages trop longues à s'afficher ! Vous pouvez voir la taille et le poids d'une image en faisant un clic droit, puis « propriétés » et « détails ».


Par ailleurs, si vous voulez éviter d'avoir des soucis de droit d'auteur, préférez des images libres de droit, si cela est possible. Par exemple, le site Pixabay, vous en fournit gratuitement, mais il n'y en a bien d'autres. Faites également attention à la licence pour ces images. Certaines peuvent être interdites de droit pour un usage commercial. Le fait d'utiliser des images non libres de droit permet plus de choix, mais se fait à son propre risque : à vous de voir.

écrire un article : les liens internes et externes

écrire un article liens internes et externes

Quand vous voulez écrire un article, il faut toujours, dans l'idéal, citer au moins un lien vers un autre de vos articles, ayant un minimum de rapport avec le sujet. Ce qu'on appelle un lien interne. Les liens internes améliorent ce qu'on appelle  le « taux de rebond ». Google considère que si un visiteur a cliqué sur ce lien interne, c'est que l'article de provenance était de bonne qualité. Il améliorera donc sa position sur son moteur de recherche. Un taux de rebond est à 100% si un visiteur quitte votre article, sans en regarder d'autres. Pour Google, c'est mauvais, d'autant plus, si votre visiteur reste peu de temps sur la page.


Par ailleurs, vous pouvez aussi citer une source, ou un complément d'informations, vers un article d'un autre site. Ce qu'on appelle un lien externe. Il est recommandé de citer des sites fiables, et populaires pour améliorer votre propre fiabilité, pour Google. Je n’entrerai pas dans ces explications, car c'est la partie la plus complexe et personne ne connaît exactement les critères de Google. De plus, ces critères changent constamment, pour éviter les abus. L'ennui, c'est qu'en envoyant vers de bons liens externes, vos visiteurs quittent votre site... et préféreront peut-être rester sur l'autre. A vous de voir, donc.


Sachez enfin que les liens qui pointent d'un autre site vers le vôtre, améliorent votre référencement, et encore plus, si ce sont des sites sérieux, en particulier. Voilà pourquoi il peut être utile d'écrire ce qu'on appelle des « articles invités ». C'est une manière de se faire connaître par Google.


D'ailleurs, si cela vous intéresse, il est aussi possible de créer un article invité sur Ficelles d'Auteur.

Les outils de mesure de trafic

Google Analytics blog WordPress

Tout blogueur vous le dira. Il est indispensable d'installer Google Analytics, pour mesurer le trafic de son blog, et l'efficacité de sa SEO. Cela vous permet de savoir d'où viennent vos visiteurs, quelles pages ils visitent, et vos taux de rebond sur chaque page, pour voir celles qui peuvent être améliorées.


Google Search Console vous permettra aussi de voir quels mots clés les utilisateurs ont saisis, pour arriver sur vos pages. En effet, celui que vous avez utilisé n'est pas forcément le plus adapté. De plus, ce logiciel vous remontera le moral, en attendant que Google référence vos articles (sisi!) En effet, il mesure chaque jour la position moyenne de votre site dans les moteurs de recherche. Généralement, elle baisse chaque jour, ce qui vous rapproche de plus en plus de la 1ère page. Vous savez alors que cela continue dans le bon sens, et vous pouvez même estimer à peu près quand vous serez visible. De quoi calmer votre impatience !


En plus, vous verrez peut-être augmenter aussi en parallèle, les nombres de liens qui pointent vers votre site.

La promotion sur les réseaux sociaux

Le fait d'écrire un nouvel article ne suffira pas à vous faire connaître. N'oubliez pas de faire la promotion de chaque article, sur les réseaux sociaux (les groupes sur Facebook, par exemple). Si vous avez un peu plus de budget, vous pouvez aussi investir dans un peu de publicité payante. Mais je vous préviens, contrairement à ce qu'on lit partout, c'est loin d'être un budget négligeable. Quand on débute sur Facebook (et même en ciblant un peu ses lecteurs), un investissement de 5€ par jour rapporte plus ou moins 5 emails (parfois plus, parfois moins, selon les jours). Du moins, cela a été mon expérience sur plusieurs sites. Cela représente donc un budget avant d'obtenir une centaine de lecteurs.


écrire un article sur WordPress

écrire un article : en conclusion

Pour écrire un article, vous avez donc besoin d'effectuer quelques recherches, puis de structurer votre article. 

Vous devez ensuite l'améliorer, pour qu'il soit le plus lisible et agréable possible, en y ajoutant quelques images et liens. 

Ensuite, n'oubliez pas de vous préoccuper de la promotion de vos articles et de la SEO... Tout cela vous apportera une meilleure visibilité, une meilleure réputation, en même temps qu'un meilleur référencement dans Google.

Et si vous voulez créer un blog sur WordPress, je vous invite à lire ce tutoriel, qui vous aidera en partant de zéro.