nanowrimo

Dès le mois de novembre, je vous propose de participer au challenge nanowrimo. Il s'adresse en particulier à vous, si avez toujours rêvé d'écrire un roman, sans oser vous lancer pour ces raisons :

  • Vous n'avez pas le temps d'écrire régulièrement pendant un an ou plus
  • Votre motivation pour tenir sur la durée est difficile
  • Vous vous sentez seul(e) quand vous écrivez et vous avez besoin de parler à des gens, d'être encouragé(e)

Le nanowrimo se présentera alors à vous comme une bonne occasion d'écrire votre roman en vitesse grand V. Il va vous donner toute la motivation et le soutien nécessaire pour y parvenir.

Alors, serez-vous disponible en novembre pour relever le défi nanowrimo ?


Qu'est-ce que le nanowrimo ?

défi nanowrimo

Le Nanowrimo (à prononcer "nanowrayemo), signifie "National Novel Writing Month". Il a été fondé par Chris BATY, un auteur américain, qui a écrit "No Plot ? No Problem", un livre rempli de conseils pour construire ou relancer une intrigue, quand on manque d'idées. C'est un projet d'écriture créative, organisé chaque année, depuis 1999. Il est ouvert à toute personne aimant écrire, quel que soit son pays et comptabilise ainsi plus de 300 000 participants chaque année. L'objectif ? Réussir à produire un roman de 50 000 mots (soit environ 175 pages), sur une durée record d'un mois !

Bien sûr, chaque pays a ses regroupements de "nanoteurs", ses propres forums. Pas d'inquiétude donc, si vous n'avez pas suivi une thèse préalable en anglais : vous écrirez dans votre propre langue.

Le Nanowrimo est avant tout un challenge personnel pour se motiver à écrire, avec pour seul objectif de produire du contenu, sans chercher la qualité à tout prix, ce qui freine souvent l'action.

Votre mission, si vous l'acceptez

Le temps d'un mois, vous allez vous transformer en une redoutable machine de guerre, et surmonter l'épreuve de rester enfermé(e) entre quatre murs, un(e) vrai no life ! Ca fait rêver dit comme ça, n'est-ce pas ?

Pourquoi être ici...

alors que vous pourriez être là...

* Toute ressemblance avec une pub existante est complètement fortuite. (Indices : guerre-soldats-parcours du combattant...)

Mais non, revenez, je ne vous ai pas encore parlé des bons côtés ! Rassurez-vous, dans le cas présent, il n'y a jamais eu de mort à cause du Nanowrimo (à ma connaissance), contrairement à certains challenges de jeux vidéos en Asie. Tant que vous n'oubliez pas de manger, boire, dormir etc... tout se passera bien !  Mais prévenez quand même vos proches que vous risquez d'être indisponible, ça évitera les conflits ! Et prévoyez des petits plats rapides à faire, pour vous aménager du temps (surtout si vous travaillez à côté !). Rassurez-vous, tout rentrera dans l'ordre après un mois.

Si vous surmontez ce défi, vous aurez la fierté d'avoir produit un récit complet (ou presque) en un mois, le premier jet de votre roman. Car bien sûr, aucune maison d'édition n'en voudra, en l'état, soyons d'accord ;). Mais au moins, vous aurez une vraie base de travail ! Ce n'est qu'après ce mois, que vous pourrez travailler la qualité et la relecture, si vous le souhaitez. D'ailleurs, je vous conseille de relire mon article à ce sujet, pour corriger vos fautes d'orthographe.

Qu'allez-vous gagner ?

En fait, il n'y a rien à gagner en participant au Nanowrimo. Il s'agit avant tout de relever un défi personnel. Car l'un des problèmes des personnes qui écrivent, c'est de ne pas savoir se fixer d'objectif d'écriture, ou de se sentir seul(e) dans son coin. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le Nanowrimo n'est pas fait pour isoler (du moins, pas des autres passionnés d'écriture), au contraire. Son but est de créer une émulation commune, car des milliers de personnes y participent pendant la même période. Des regroupements se font sur des forums, et même parfois dans les cafés des grandes villes. C'est une période propice aux échanges d'avis pour avancer, et aux discussions autour de ce sujet.

Aussi, vous l'avez compris, si vous avez un projet de roman depuis longtemps, cela peut être un excellent moyen de mettre un bon coup d'accélérateur à votre projet. Car même si vous ne terminez pas l'objectif de 50 000 mots, cela permet d'amorcer la machine et de vous en sentir capable. En plus, vous aurez peut-être créé des contacts avec d'autres personnes qui partagent votre passion pour l'écriture.


Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Guide gratuit à télécharger

 *En soumettant votre adresse email, vous reconnaissez avoir lu et accepté la politique de confidentialité, où figure le RGPD, relatif aux données personnelles, en bas de cette page. 


Comment participer au Nanowrimo ?

participer au nanowrimo

Eh bien, c'est simple. Il suffit de vous inscrire sur le site https://nanowrimo.org/, avant le 1er novembre, date du lancement officiel. Pour démarrer dans de bonnes conditions, il est conseillé d'avoir une idée de projet. Cela vous permettra d'être prêt(e) le jour J.

Si vous n'êtes pas inspiré(e), vous trouverez des idées dans mon article : L'atelier d'écriture : 15 exercices à faire chez soi.

Le challenge Nanowrimo se déroule du 1er au 30 novembre. Pendant les trois premières semaines, vous allez noter sur le site le nombre de mots que vous avez produits, pour renseigner votre état d'avancement et gagner des badges. Pas besoin de tricher, on vous a dit, il n'y a rien à gagner ! Et vous aurez l'air malin si quelqu'un vous demande de lire ce que vous avez écrit, après avoir gonflé artificiellement le nombre !

D'ailleurs, la dernière semaine, vous allez publier votre texte sur le site. Pas d'inquiétude quant au risque de plagiat, celui-ci n'est pas sauvegardé, ni diffusé. Cela servira juste pour que le compteur automatique vérifie si vous avez écrit vos 50 000 mots. Le cas échéant, il vous désignera alors comme l'un des vainqueurs Nanowrimo de cette année.

Petit complément d'info : en parallèle, je vous conseille de vous inscrire dans les groupes Facebook de Nanowrimo et sur le forum du site officiel. Indiquez votre région.

Conseils pour réussir le challenge nanowrimo

reussir-nanowrimo

J'ai fait un regroupement de quelques avis que j'ai pu lire, de personnes ayant participé les années précédentes.

Avant le début du Nanowrimo, faites vous des fiches de personnages, des ressources de lieux et époques etc... Notez toutes vos idées de scènes sur des post-it et mettez dans l'ordre, pour anticiper ce que vous allez écrire.

Préparez votre playlist, si vous en avez besoin pour écrire, et mettez votre machine à café à disposition. Dormez, pour avoir les idées claires et être plus productive. Tout ce qui vous mettra dans de bonnes conditions pendant ce mois.

Pour rappel, comme il faut écrire 50 000 mots dans le mois, cela fait une moyenne de 1667 mots environ par jour. Apparemment, ce serait mieux, pour tenir sur la durée, de commencer par écrire un plus grand nombre de mots les premiers jours, quand la motivation est la plus forte. Le nombre de mots par jours devrait donc être dégressif.

Vous pouvez aussi réfléchir à ce que vous allez écrire le lendemain, pour gagner du temps. Vous allez noter les idées auxquelles vous pensez, qui n'ont rien à voir avec ce que vous êtes en train d'écrire, et vous ne les développerez que les jours suivants.

Un dernier mot pour la route

Psst... ne vous découragez pas face aux personnes qui avancent plus vite que vous. En effet, si le fait de vous comparer vous démotive plus que cela ne vous encourage, autant ne pas le faire. Il y en aura toujours de meilleurs que soi. Tant mieux pour eux 🙂 D'ailleurs ici, quand on dit "meilleur", on parle bien de quantité de texte, et non de qualité.

Ensuite... roh l'autre, quel mythomane !!
Eh oui, il y en a toujours pour se vanter, ou "troller" comme on dit, mais à moins de le voir de vos propres yeux, qui vous dit que Bruno ne ment pas comme il respire, quand il vous annonce qu'il a déjà fait 25 000 mots au bout de 10 jours ?

Et puis, tout le monde n'a pas les mêmes contraintes familiales ou professionnelles. Vous n'allez quand même pas laisser votre petit dernier mourir de faim pour atteindre vos 2 000 mots ! Le but n'est pas de battre Bruno le mytho, mais de vous surpasser vous-même. Faites de votre mieux. Comme on dit, l'important n'est pas de gagner, mais de participer !

C'est déjà un sacré challenge, non ? Soyez fiers de vous 🙂


challenge nanowrimo

En conclusion

Je récapitule donc, si vous êtes tenté(e) par l'aventure :

  • Inscrivez-vous sur le site officiel dès maintenant : https://nanowrimo.org/
  • Préparez une idée principale et des fiches personnages. Aménagez-vous un moment et un espace de travail pour le jour J, et prévenez vos proches de votre prochaine indisponibilité.
  • Dès le 1er novembre, écrivez environ 1667 mots chaque jour, en reportant ce nombre de mots sur le site
  • La dernière semaine de novembre, postez votre texte, pour que le robot comptabilise votre nombre de mots. 

Et puis, visitez le forum français sur le site officiel, inscrivez-vous dans les groupes dédiés sur Facebook, recherchez tous les événements organisés dans Google, pour vous rapprocher des communautés de nanoteurs. Sans oublier le principal, amusez-vous ! 

Bon challenge à vous, si vous y participez !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le liker et à le partager !

Et vous, quelle est votre astuce de travail ? Dites-nous tout dans les commentaires !